À propos du vidéogiciel : Zombie Driver HD

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 septembre 2021

Zombie Driver HD (PS3)

2019.

Voilà un petit jeu dématérialisé, que j’ai trouvé pas trop mal à jouer quelques heures. Il s’agit d’un jeu de voiture vu de dessus (comme dans les tous premiers GTA) dans une grande ville ouverte, constitué de 31 missions scénarisées (piètrement mais l’effort est là) dans lesquelles on va sauver des survivants, exploser des trucs… tout en écrasant des zombies par milliers en dévastant leurs rangs avec plusieurs armes accrochées à la voiture (mitrailleuse, lance-flammes…).

Il s’agit de bien conduire pour ne pas se faire coincer par une horde et ne pas foncer dans les gros zombies bedonnants verts qui explosent et nous font perdre de la vie. C’est intéressant à jouer car ni la conduite, ni l’utilisation des armes, ni la survie ne sont évidents, de fait on fait du mieux qu’on peut à la manette et on accroche au challenge, en tout cas pour ma part.

Évidemment ça ne vole pas haut mais le jeu se finit relativement vite. Il y a deux autres modes de jeu, Course Sanglante et Massacre. Course Sanglante est trop difficile à mon goût pour un challenge abstrait (non scénarisé) tandis que Massacre, lui, est plus amusant, au moins pour gagner les trophées dédiés. Ce dernier mode est un simple mode survie sur une petite carte, où au fur et à mesure des kills on ramasse des améliorations pour la voiture et nos armes.

Ah et j’ai trouvé amusant le fait que le héros soit contaminé par un chat dans une des missions et qu’il devienne zombie dans la cinématique de fin. J’aime bien les mauvaises fins dans les jeux, ça rappelle quelque part le côté vain de l’entreprise de jouer et facilite le passage à autre chose (Operation Winback m’a fait cet effet).

Verdict = ok