À propos du vidéogiciel : Claire (Extended Cut)

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 septembre 2021

Claire : Extended Cut (PS4)

2020

Pas fini. J’ai laissé tomber après 1h30 de jeu, quand ce dernier m’a dégagé avec une erreur CE-34878-0. De toute façon je n’étais pas passionné. Un énième jeu d’épouvante avec une histoire de purgatoire/cauchemar comme ça m’ennuie profondément. Je veux dire ce n’est pas bien prise de tête pour un développeur puisqu’il met tout et n’importe quoi dans son jeu, sans suivre aucune logique, ça ne pourra pas être pris en défaut sous prétexte que c’est de « l’horreur psychologique ».

Le fait que ce soit en 2D avec des couloirs qui partent devant et derrière le plan en veux-tu en voilà rend l’usage de la carte-GPS indispensable. L’héroïne perd de la santé mentale selon des conditions très obscures qui m’ont donné le sentiment d’un jeu injuste. On peut se bloquer soi-même à cause de cela puisque, si plus d’objet pour se « rassurer », on est condamné à être à la merci des paniques aléatoires potentiellement mortelles et à enchaîner les game over.

On peut passer les monstres en courant, mais des fois ils m’ont blessé quand même, je n’ai pas compris… Je n’ai pas compris le système de ce jeu.

J’abandonne, j’ai certainement mieux à jouer.

Verdict = dispensable