Extermination (PS2)

Extermination est un survival-horror solide comme on en faisait encore sur PS2, prenant place dans une base de recherches scientifiques en Antarctique. Il n'a rien perdu de son intérêt de nos jours, au contraire ses contrôles assez originaux sont une bouffée d'air frais. Le personnage se dirige avec le stick gauche, on ne dirige pas la caméra, il y a un pointage automatique des ennemis quand on braque son arme mais on doit ajuster manuellement pour toucher leurs points faibles et les tuer plus vite.

Le scénario type science-fiction horrique est efficace mais c'est tout ; il est desservi principalement par des héros clichés voire niais et un doublage anglais de série Z (qui a d'ailleurs été refait pour la version américaine !).

Le héros a une seule arme type fusil d'assaut qu'il peut modifier en fusil à pompe, lance-grenades… Les munitions principales sont limitées mais on en trouve à volonté près des points de sauvegarde dans des réserves inépuisables. C'est un peu dommage car ça pousse à ne se servir que de ce type de munitions, comme on sait que celles-ci on pourra toujours en récupérer. De fait, les « grosses » munitions servent uniquement pour les boss et donc on les ratatine…

A noter qu'il s'agit d'un des premiers jeux du développeur désormais reconnu SWERY et qu'on trouve dans Extermination le fameux bar à son nom qu'il placera ensuite dans tous ses jeux.

Très efficace sans être brillant, Extermination est un émule 3D revu et corrigé de la trilogie Resident Evil, à la composante shoot plus développée, qui évoque beaucoup The Thing avec en plus un côté techno-nanar dont les japonais ont le secret. L'aventure accorde une grande place à l'exploration et est rythmée par pas mal de rebondissements qui s'infiltrent même dans le level design (voir ces monstres invisibles qui nous attaquent dans la cour extérieure par exemple ou le passage dans le noir total).

Clairement la plus grosse lacune du jeu est son écriture et le manque d'ambition en terme de profondeur narrative, psychologique pour l'aventure. Le jeu n'a pas été conçu dans ce sens-là et c'est ce qui plafonne l'intérêt pour moi. C'est dommage car les développeurs démontrent un vrai savoir-faire de jeu vidéo avec cette production. Il manquait l'ambition de raconter un grand thriller d'horreur !

Verdict = ok

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

4 lectures pour l'instant.