Antichamber (PC)

Je suis dans un couloir tout blanc. Pas de but, pas de scénario, si ce n'est l'exploration de fond en comble d'un labyrinthe dont la carte se dessine au fur et à mesure sur le mur d'un hub auquel je peux retourner à tout moment. Le labyrinthe n'obéit pas aux règles physiques communes mais à d'autres que l'on apprend à la dure à force de tourner en rond – on ne meurt jamais. Plus tard je trouverai une arme capable de stocker des cubes et de les recracher pour ouvrir des accès, des champs de forces aux propriétés à apprendre à la dure, comme le reste. Je rencontre parfois la fumée noire de Lost que je suis et qui semble me dire à chaque rencontre que je suis sur la bonne voie.

Le parti pris du jeu avec lequel j'ai le plus de problème, c'est qu'il me laisse mettre en œuvre les solutions les plus pénibles et laborieuses alors qu'il en existe d'autres plus intéressantes et élégantes à élaborer. Je peux ainsi passer à côté de la beauté de la solution d'une énigme parce que le développeur n'a pas mis une paroi (par exemple) qui empêche ce qui s'apparente à un exploit.

Je veux dire par là que quand on est bloqué, on peut trouver une solution très pénible à mettre en place, mais qui marche, au lieu d’être obligé de trouver LA solution élégante.

A part ce défaut assez massif, cette histoire peut être un challenge passionnant et seulement à la limite de l'abstrait, sans jamais y sombrer complètement. Pas de score, une bande-son de bruits naturels de jardin japonais et des phénomènes intrigants à la Lost. Le hub et ses simili écrans de complétion peuvent écarter néanmoins de la quête de la sortie pour la recherche d'un 100 % un peu vain.

Pour un jeu sans scénario il a drôlement marché sur moi. Des règles implicites à comprendre soit même mais un level design qui laisse un peu trop dans l'ignorance en n'empêchant pas les solutions anti-jeu (qui quand on ne voit qu'elles rendent le jeu vraiment lourd).

Conclusion des années après la rédaction de cette critique, avec le recul : un jeu fascinant, difficile, marquant par ses énigmes complètement folles et son ambiance mystérieuse et épurée.

Verdict = vaut le coup !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

6 lectures pour l'instant.